Apprendre à faire du vélo à son enfant : quelques conseils

À l’âge de quatre ans, de nombreux enfants ont atteint l’équilibre, l’agilité, la force des jambes et la compréhension des instructions de base pour faire du vélo. Cependant, tous les enfants n’ont pas les éléments physiques en place ou ne se sentent pas émotionnellement prêts à faire du vélo à deux roues avant l’âge de six ans ou plus. Si les parents mettent la pression ou se montrent frustrés lorsqu’ils enseignent le cyclisme, cela pourra encore retarder le processus. Lorsque votre enfant est prêt à se lancer, il est utile d’adopter une approche progressive pour l’apprentissage de vélo.

Commencer doucement

Les vélos d’équilibre, sans pédales, constituent un bon outil de démarrage. Ils peuvent enseigner aux enfants l’équilibre et la confiance. Vous pouvez également retirer les pédales sur un vélo normal et abaisser la selle pour que le nouveau cycliste puisse s’asseoir sur la selle avec ses pieds au sol. Apprenez-lui à pousser et à faire glisser le vélo avec ses pieds. Une fois qu’il peut se tenir en équilibre pendant quelques secondes, remettez les pédales en place, remontez la selle et apprenez-lui à pédaler.

Commencer en solo

Une fois qu’il a pris l’habitude de rouler, apprenez-lui la « position de préparation », soulevez les pédales légèrement en avant, et demandez-lui de faire avancer le vélo sans vous. Il devra s’entraîner à prendre rapidement de la vitesse pour rester debout. L’apprentissage de vélo peut prendre un après-midi, une semaine ou même plus. Lorsque votre entraînement n’est plus amusant, arrêtez-vous et réessayez le lendemain ou la semaine suivante. Si le processus est vraiment stressant, demandez à quelqu’un d’autre d’intervenir en tant que professeur, ce qui fait souvent l’affaire, ou demandez à votre enfant de prendre des leçons auprès d’un professionnel.

Trouvez un endroit approprié.

Lors de l’apprentissage de vélo, trouvez un espace ouvert et sûr, comme un parking vide, une aire de jeux pavée ou un terrain plat et bien entretenu. Les trottoirs étroits et la circulation à proximité dans les rues voisines peuvent rendre les débutants nerveux. En poussant la pédale vers l’arrière, et tout en tenant le vélo droit pour lui, posez ses pieds sur le sol, ainsi qu’en posant ses pieds sur le sol pendant que vous tenez le vélo droit pour lui.

Conseil d’expert : le casque de vélo de votre enfant doit être bien ajusté et ne pas bouger. L’espace entre les sourcils et le bord du casque ne doit pas dépasser deux doigts, et les sangles doivent être serrées de manière à ne laisser passer que deux doigts entre la sangle et le menton de votre enfant. Les genouillères et les coudières sont également d’excellents accessoires pour les débutants.

Rayon de vélo cassé : que faire ?
Pluie, vent : comment bien se protéger à vélo ?