Cyclotourisme : voyager en toute autonomie

Le but d’un cycliste est d’utiliser son vélo comme moyen de transport pour se déplacer. Que la destination soit en France ou à l’étranger, ce type de séjour permet de visiter des lieux au-delà du circuit classique. Et vous n’êtes pas obligé d’être loin de chez vous. Le vélo vous permet de découvrir votre région comme vous ne l’avez jamais fait auparavant. Seul ou à plusieurs, pédalez lentement ou rapidement. Le cyclotourisme pour toutes les envies et tous les rythmes !

Voyage adapté avec un vélo

Les vélos ne sont pas des buts, mais des outils pour voyager. Ils permettent de se déplacer sur tous types de chemins, de trimballer des bagages lourds, de s’isoler ou de marcher vers les autres. Vous faites ce que vous voulez en fonction de vos besoins et attentes de la route. Ce n’est qu’un produit standard et peut être personnalisé selon vos souhaits et vos besoins. En plus d’être un outil ultra-personnalisable, le vélo est le moyen de transport le plus efficace jamais inventé par l’homme. Le cyclotourisme permet de parcourir de grandes distances sans effort, tout en prenant le temps de voir et d’apprécier le paysage. Avec une vitesse moyenne de 13 km/h et 7 heures de roulage par jour, vous atteignez 91 km/jour. À ce rythme, deux mois suffiraient pour voyager d’est en ouest à travers l’Europe et même à travers les Etats-Unis. Ce chiffre n’est qu’une moyenne. Vous pouvez rouler plus vite. L’essentiel est de trouver son propre rythme, tout le monde peut s’en servir. Si vous désirez en savoir plus sur le cyclotourisme, consulter un blog vélo.

Génère des rencontres

Bien que le cyclotourisme se soit beaucoup développé ces dernières années, les voyageurs à vélo suscitent toujours beaucoup de curiosité et d’aventure. Malgré les dizaines de milliers de cyclistes chaque année, les cyclistes surprennent les locaux. Aussi, être ouverts sur le monde incite les locaux à venir discuter avec vous. Ce sont ces rencontres qui font ce voyage. Ce sont eux qui vous donnent envie de continuer, vous apprennent le plus et vous apportent beaucoup. Peu importe dans quel pays vous allez, il y a des vélos. Peu importe le niveau de vie, il y a toujours quelqu’un pour vous aider. Il y a constamment un bricoleur qui peut vous aider, un magasin qui vous apporte des pièces neuves à condition bien sûr que vous n’ayez pas un équipement trop compliqué avec le pays dans lequel vous conduisez actuellement. Même sans le vocabulaire, les mines du vélo sont toujours. Le circuit à vélo est avant tout flexible. Alors que certaines personnes choisiront de se mettre au défi, d’autres pourront décider d’aller quotidiennement dans les hôtels et les restaurants. Cela fonctionne aussi.

Un système de transport ouvert sur la nature

Ces vélos sont également géniaux car C’est ouvert. Ainsi,  grâce au cyclotourisme, vous pourrez écouter la nature qui vous entoure et la ressentir avec vos 5 sens. Cela fait une grande différence par rapport à une voiture, par exemple. Si cette ouverture est ce qui vous apporte les désagréments d’une météo imprévisible, c’est aussi ce qui vous met en contact avec les gens que vous rencontrez. Alors, rappelez-vous qu’après chaque tempête vient le beau temps. Voyage à vélo rime souvent avec autonomie et de liberté. Avec sa capacité d’emport parfois incroyable, le voyageur à vélo peut s’équiper de tout ce qu’il veut. Avec des tentes, des réchauds, des outils et une alimentation calculée selon vos besoins, vous pourrez rester isolé dans la nature. Sans devenir ermite, il vous suffit de calculer vos besoins en nourriture et en eau jusqu’à votre prochaine escale en terre civile.

Transports écologiques

Pas besoin d’être motivé pour avancer. Avec lui, le sentiment d’action positive. Mais si vous avez opté pour le cyclotourisme pour des éco-tours, faites également attention à ce qu’il y a dans votre assiette. Avaler des kilogrammes de viande ou manger des aliments en plastique augmente par ailleurs considérablement les émissions de gaz à effet de serre. Vous savez que le vélo brûle plus de calories que la vie sédentaire. Vous profitez du beau temps dehors. Vous avez le temps de réfléchir et de clarifier les choses. Indirectement, il faut prendre du temps pour soi. Vous dire que c’est de la pura vida. Parce qu’en plus des voyages et des transports sains, le vélo aide à façonner un esprit sain dans un corps sain. L’un des choses qui peuvent dépenser les plus en déplacement est constamment le transport. Pour le vélo, cette redevance sera limitée à l’achat ou à la location de votre vélo. Et vous pouvez les rembourser en partant plusieurs fois. Et plus vous l’entretenez, plus vous pouvez vous évader comme ça. Votre vélo peut aussi être équipé de sacs de transport qui vous permettront de transporter de la nourriture, du matériel de camping et plus encore.

Passionné de vélo : profiter d’un blog en ligne
Rayon de vélo cassé : que faire ?